20 janvier 2021
Fip 02 du 10 janvier 2021

Fip 02 du 10 janvier 2021

Le BaptĂȘme du Seigneur – FĂȘte

OĂč vas-tu ? OĂč cours-tu ?

Tu es mon fils bien-aimé, Tu es ma fille bien-aimée

Je suis avide de combler tout ce qui me manque … j’achĂšte et je consomme tout ce qui se prĂ©sente par n’importe quel artifice, pensant que tout ira mieux … et c’est sans fin… au fond de moi je me rends bien compte que cette course effrĂ©nĂ©e Ă  satisfaire ma sĂ©curitĂ©, mes peurs, mon bien ĂȘtre est insatiable. Les foules qui suivent le Baptiste et auxquelles se mĂȘle JĂ©sus sont aussi dans cette recherche.

Aujourd’hui l’Eglise, dans une grande simplicitĂ©, invite Ă  regarder JĂ©sus le Christ : AnnoncĂ© par Dieu dans la bouche d’IsaĂŻe : un Dieu au-dessus de tout et infiniment proche. Un Dieu qui va au-devant de nos soifs les plus profondes. Un Dieu dont la Parole vraie dit qui est JĂ©sus, en s’adressant Ă  Lui, d’une façon dense et dĂ©concertante de simplicitĂ© : Â« Tu es mon fils bien-aimĂ©, en toi je trouve ma joie », alors qu’il vient de recevoir son baptĂȘme.

Jean, l’évangĂ©liste, invite Ă  contempler le Christ qui, illuminĂ© par la grĂące et le geste qu’Il vient de faire, est confirmĂ© dans son dĂ©sir d’ĂȘtre tout entier tournĂ© vers son origine: la prĂ©sence aimante de Dieu comme PĂšre. Et Jean ajoute :

« celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu ».

Paroles de Jean, l’évangĂ©liste

A cet homme-là aussi, à cette femme-là aussi, à moi aussi, baptisé(e) le PÚre proclame :

« Tu es mon fils bien-aimé, Tu es ma fille bien-aimée »

Paroles de Dieu Notre PĂšre

et je peux entendre l’Esprit qui me dit garde-moi dans ton cƓur, ne cherche pas plus loin. L’esprit du Seigneur, Christ, est lĂ  Ă  nos cĂŽtĂ©s tous les jours.

« Comment l’homme irait-il Ă  Dieu si Dieu ne s’était pas fait homme ? »

disait Saint Irénée de Lyon (IIe siÚcle)

Demandons au Seigneur de nous aider à nous tourner vers Lui et à Le reconnaßtre à nos cÎtés.

AndrĂ© Maillard â€“ Diacre – ChargĂ© de Mission Ă  la Direction GĂ©nĂ©rale de L’ƒuvre d’Orient