23 octobre 2021

Feuille paroissiale n° 23 du 6 juin 2021

Feuille paroissiale de la FĂȘte du Saint Sacrement

Ils préparÚrent la Pùque

Les mots qui concluent l’Évangile d’aujourd’hui et que nous recevons Ă  chaque messe de nouveau :

« Ceci est mon corps livré pour vous, ceci est mon sang versé pour vous »,

Mat 26, 26-28

constituent comme le cƓur, la source et le sommet de notre vie chrĂ©tienne.

Pourquoi donc tant de lignes, dans l’Évangile de dimanche, nous expliquent et nous dĂ©taillent le soin que les disciples prennent Ă  prĂ©parer la PĂąque, Ă  organiser le repas oĂč le Christ â€“ ils ne le savent pas encore â€“ se livrera pour la vie du monde ? Pourquoi tant insister, dans la premiĂšre lecture, sur les prĂ©paratifs de MoĂŻse qui Ă©crit, qui se lĂšve de bon matin, qui choisit des pierres et construit un autel en vue du sacrifice ? Tous ces dĂ©tails organisationnels sont-ils utiles ?

C’est que nous n’entrons pas ainsi dans le banquet eucharistique. Tout ce que nous mettons en Ɠuvre pour y arriver, nous prĂ©pare Ă  recevoir en nos corps celui qui est le pain du ciel, Ă  entendre dans nos cƓurs sa parole qui guĂ©rit, Ă  saisir par nos intelligences ce que nous ne voyons que voilĂ© et que pourtant notre foi professe. On s’endimanche pour la messe, le corps comme le cƓur. Et c’est par le soin trĂšs concret que nous mettons Ă  y entrer, Ă  nous y disposer tout entiers, que s’ouvre pour nous la porte du ciel.

Les enfants qui vont communier ce dimanche pour la premiĂšre fois s’y sont prĂ©parĂ©s avec soin. Mais c’est chaque fois de nouveau, avec eux, que nous cherchons nous aussi Ă  entrer dans la messe comme si c’était la premiĂšre, la derniĂšre, l’unique messe de notre vie.

Édito du PĂšre Pascal NĂšgre, curĂ©

Infos paroisse de Saint Ambroise

Aller au contenu principal