7 décembre 2021

Feuille paroissiale n° 43 du 24 octobre 2021

Feuille paroissiale du 30ème dimanche du Temps Ordinaire

Mais quelle détermination !

Il aurait pu se taire, il aurait pu arrêter cette complainte qui exaspère la foule environnante. Il aurait pu se taire, face au silence apparent de celui en qui lui l’aveugle a pourtant reconnu l’Homme-Dieu. Il aurait pu se taire, découragé, déçu et résigné. Mais, courageusement, il a choisi de continuer à crier, à crier un peu plus fort, de continuer à croire qu’il suffit de demander avec foi et persévérance pour recevoir.

En cela, Bartimée, le fils de Timée, est un modèle de foi. Une foi qui ne se décourage pas devant l’épreuve, mais qui reste toujours fidèle au Dieu Unique. Il a certainement bien compris qu’en Dieu seul il pouvait trouver le réconfort et le salut

Il a compris que la prière n’est pas un ordre que l’homme donne à Dieu, mais plutôt une demande confiante d’un enfant à son père qui sait au fond mieux que lui-même ce qui est bien pour lui. Il a certainement compris enfin que la foi au Fils de David est un rapport de deux volontés dans lequel, c’est la volonté de la créature qui doit céder complètement la place à celle du Créateur.

Puissions-nous donc comme lui, garder confiance au Seigneur, malgré les épreuves qui nous poussent au découragement et crier toujours vers Lui nos peines, nos inquiétudes dans un soupir d’abandon total et filial :

« Fils de David, prends pitié de moi ! »

L’aveugle Bartimée

Édito du père Manfred NNA

Infos paroisse de Saint Ambroise

Aller au contenu principal