FIP

Feuille paroissiale n° 18 du 2 mai 2021

Feuille paroissiale du 5ème Dimanche du Temps Pascal

Les sarments

Les vignerons le savent bien : au printemps, la vigne doit ĂŞtre taillĂ©e. Comme tous les sarments ne peuvent pas donner du fruit, des choix s’imposent. Certes, le Christ est le cep parfait, mais encore faut-il que les sarments, greffĂ©s sur lui, laissent la sève, c’est Ă  dire l’Esprit Saint, les irriguer.

Malheureusement certains sarments sont dessĂ©chĂ©s. Ils paraissent bien accrochĂ©s au cep mais en rĂ©alitĂ© la sève ne les irrigue plus. Le canal est obstruĂ© par le pĂ©chĂ©. Pour Ă©viter d’ĂŞtre jetĂ©s au feu, ils ont la possibilitĂ© de faire l’objet d’un nouveau bouturage. C’est la grâce du sacrement de rĂ©conciliation de dĂ©boucher l’artère obstruĂ©e pour redonner la vie.

D’autres sarments sont des bourgeons plus fragiles, des jeunes pousses greffĂ©es lors de la vigile pascale. Ils demandent une attention toute particulière de la part de chrĂ©tiens plus solidement ancrĂ©s dans la foi. Ils ont encore besoin d’ĂŞtre soutenus et accompagnĂ©s.

Certains chrĂ©tiens, tel de bons sarments, sont tellement unis au Christ qu’ils sont vraiment Ă  l’Ă©coute de l’Esprit Saint qui peut travailler en eux. Avec le Christ, ils visitent les prisonniers et les malades, prĂ´nent la rĂ©conciliation et apportent la paix.

Et nous ?

A quel type de sarment appartenons-nous ? Appartenons-nous Ă  cette dernière catĂ©gorie ? Très certainement si en Ă©tant greffĂ©s au Christ, nous aimons nos frères en actes et en vĂ©ritĂ©. Alors nous ferons la fiertĂ© de notre Père du Ciel car :

« la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit ».

Jean 15.8

Édito de Norbert Bossone, diacre permanent

Vous pouvez recevoir la Feuille d’information Paroissiale directement par email, il vous suffit de faire la demande à Sabine à paroisse@saint-ambroise.com

Aller au contenu principal