21 octobre 2021

Feuille paroissiale n° 20 du 16 mai 2021

Feuille paroissiale du 7ème Dimanche du Temps Pascal

« Tu as tellement aimé le monde, Père saint… Â»

L’évangile de ce dimanche nous introduit dans un lieu discret et profond, au cÅ“ur de la prière du Christ qui parle à son Père. On se sent presque gênés d’y être introduits, comme si nous surprenions un dialogue intime, comme si nous volions des confidences qui ne nous sont pas destinées. Or en réalité, ce que nous découvrons â€“ et sans doute est-ce pour cela que saint Jean consacre autant de pages de son évangile à cette longue prière – c’est qu’il y est surtout question de nous.

Ce qui remplit la prière du Christ, c’est son amour pour nous et pour ce monde qu’il est venu sauver, alors même que ce monde, création abîmée, marquée par la violence et la haine, résiste et rechigne. Sanctifier ce monde et ceux qui l’habitent, c’est-à-dire introduire chacun de nous, avec toute la Création, dans la communion d’amour qu’il entretient avec son Père constitue l’essentiel du dessein de Dieu.

Ces mots sont comme une houle ininterrompue, un dialogue d’amour dans lequel il nous faut nous glisser, nous en laisser baigner, y demeurer pour en vivre, car aucun salut ne viendra d’ailleurs, car aucune unité ne sera bâtie autrement, car aucun amour n’a d’autre source que celle-là. Que craindre, si le Christ lui-même nous place dans le nom de Dieu, c’est-à-dire dans son être-même, dans sa douce gloire, pour que nous y soyons unis à lui ? Demeurons dans cet amour pour que notre joie soit parfaite.

Édito du Père Pascal Nègre, curé

Infos paroisse de Saint Ambroise

Aller au contenu principal