23 octobre 2021

Feuille paroissiale n° 47 du 20 décembre 2020

Feuille paroissiale du 4ème dimanche de l’Avent

Gloire à Dieu, le seul sage

David agit comme n’importe quel roi des nations. Il est installé dans sa maison de cèdre et pense maintenant à construire une demeure pour Dieu. Il prétend loger Celui qui l’a choisi et établi.

Cette présomption du roi pâtre n’entrave pas le dessein de Dieu. Il lui construira une maison d’une toute autre dimension que son palais de cèdre. À qui-loge-qui, Dieu gagne. Le règne de David n’aura pas la fugacité des pouvoirs temporels, il subsistera pour toujours devant Dieu, au-delà de sa mort.

Ce que les hommes aiment établir solennellement, Dieu l’accomplit avec délicatesse. Ce temple sera pour un temps la jeune fille choisie de toute éternité, préparée dès l’instant de sa conception. Puis, au pied de la Croix, elle deviendra la Mère de l’Église. Il n’y aura pas d’inauguration tonitruante mais ce dialogue secret avec l’ange. Il vient recueillir le consentement tout humain de la Comblée-de-grâce au salut du monde.

Nous voilà dans la confidence de ce mystère qui était resté dans le silence depuis toujours. Pour quelques jours encore, demeurons dans ce silence. Déjà, avec toutes les nations amenées à l’obéissance de la foi, nous rendons gloire à Dieu, le seul sage.

Édito de l’abbé Armel d’Harcourt , vicaire

Infos paroisse de Saint Ambroise

Aller au contenu principal