21 octobre 2021

Feuille paroissiale n° 12 du 21 mars 2021

Feuille paroissiale du 5Ă©me dimanche de CarĂŞme

Nous voulons voir JĂ©sus

Ce 5ème dimanche de carĂŞme marque l’entrĂ©e dans le temps de la Passion. Aux messes oĂą n’est pas cĂ©lĂ©brĂ© de scrutin pour les catĂ©chumènes, l’Évangile de Saint Jean qui nous est proposĂ© nous parle de quelques Grecs, c’est Ă  dire des non-juifs, qui cherchent Ă  voir JĂ©sus. Comme les mages venus d’Orient l’avaient fait naguère, au moment de sa naissance, voici que d’autres Ă©trangers le cherchent au moment de sa mort. En effet JĂ©sus vient d’entrer Ă  JĂ©rusalem, acclamĂ© comme roi d’IsraĂ«l, et sa Passion est sur le point de commencer.

Mais contrairement aux mages qui trouvèrent JĂ©sus dans la crèche, ces Grecs, comme nous aujourd’hui, sont invitĂ©s Ă  le chercher autrement. En effet JĂ©sus rĂ©pond que

« L’heure est venue oĂą le Fils de l’homme doit ĂŞtre glorifiĂ© Â».

Jean 12:23

VoilĂ  donc ce qui a changĂ© aujourd’hui : le Fils de l’Homme a Ă©tĂ© glorifiĂ©. Et c’est sur la croix qu’il a Ă©tĂ© glorifiĂ© comme don de Dieu offert pour la vie Ă©ternelle. Sa RĂ©surrection en est la preuve Ă©clatante. Cette glorification Ă©tend le Royaume sur toute la terre. En effet JĂ©sus a ajoutĂ©

« quand je serai Ă©levĂ© de terre, j’attirerai Ă  moi tous les hommes Â».

Jean 12:23

DĂ©sormais, les paĂŻens aussi y sont admis, comme les juifs. Nous pouvons dès lors adorer Dieu partout. JĂ©sus l’avait dĂ©jĂ  annoncĂ© Ă  la Samaritaine,

« l’heure vient oĂą vous n’irez plus ni sur la montagne ni Ă  JĂ©rusalem pour adorer le Père Â», mais

Jean 12:23

« c’est en esprit et vĂ©ritĂ© qu’il faut l’adorer Â».

Jean 12:23

Profitons de cette fin de carĂŞme pour nous dĂ©gager de ce qui nous Ă©loigne encore de JĂ©sus et nous empĂŞche de le rencontrer. Nous sommes Ă  l’image du grain de blĂ© tombĂ© en terre. Le germe de vie que Dieu a plantĂ© en nous le jour de notre baptĂŞme, il faut qu’il se dĂ©gage et se dĂ©barrasse de tout ce qui l’enveloppe, de ce qui l’Ă©touffe. Laissons pĂ©rir le vieil homme qui est en nous, avec ses convoitises. La fĂ©conditĂ© de ce grain ne paraitra qu’Ă  ce prix. Alors l’Esprit Saint nous fera porter beaucoup de fruit et nous serons capables de voir dans le CrucifiĂ©, le visage d’amour de Dieu.

Édito de Norbert Bossone, diacre permanent

Infos paroisse de Saint Ambroise

Aller au contenu principal