22 janvier 2022
FIP

Feuille paroissiale n° 1 du 28 novembre 2021

Feuille paroissiale du 1er dimanche de l’Avent

Il est droit, il est bon, le Seigneur

Ce premier dimanche de l’Avent nous prépare à la venue de notre Seigneur à Noël. Il nous prépare à la l’incarnation de Dieu au milieu des hommes. La question pourrait ainsi être : « Comment puis-je dans mon humanité accorder une place au Seigneur ? ».

La deuxième lecture nous invite pour cela à avoir « à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant … et qu’ainsi il affermisse vos cœurs, les rendant irréprochables en sainteté ».

L’évangile quant à lui nous invite à ne pas rater la venue sur Seigneur en restant sur sos gardes, de crainte que notre cœur ne « s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie… ».

Si la sainteté et la vertu composent un beau programme vers lequel nous tendons, nous expérimentons que la sainteté est parfois loin de nous car nos histoires de vie nous rattrapent rendant parfois difficile l’accès à une certaine perfection que nous nous souhaitons.

Si Dieu nous rejoint à Noël en s’incarnant, c’est que notre humanité « réelle » et non « fantasmée » a de la valeur et que chacune de nos vies individuelles est chère à ses yeux. Je ne nous invite certainement pas à l’immobilisme et à la résignation qui nous laisserait nous enfoncer dans nos imperfections mais plutôt à une certaine acceptation de ce que nous sommes avec comme moteur de changement et de conversion la certitude que notre Seigneur est « bon » comme dit le psaume.

Commençons ce chemin de l’Avent en voyant comment Dieu nous rejoint chacun et chacune dans notre vie concrète pour qu’il l’éclaire et la transforme. Laissons-le-nous préparer à sa venue.

Édito d’Aymeric MAGNAN DE BELLEVUE, Diacre

Aller au contenu principal