7 décembre 2021

Feuille paroissiale n° 45 du 7 novembre 2021

Feuille paroissiale du 32Ăšme dimanche du Temps Ordinaire

Le détail de la sainteté

Deux petits morceaux de bois et une poignée de farine. Presque rien.
Deux piécettes bien maigres, furtives, glissées dans le tronc. Un détail.

Dans son exhortation sur l’appel Ă  la saintetĂ© le Pape François Ă©voque ces petits dĂ©tails quotidiens, dans lesquels se noue en rĂ©alitĂ© tout l’enjeu de la saintetĂ©, toute la puissance de la charitĂ©.

« Le petit dĂ©tail du vin qui Ă©tait en train de manquer lors d’une fĂȘte. Le petit dĂ©tail d’une brebis qui manquait. Le petit dĂ©tail de la veuve qui offrait ses deux piĂ©cettes. Le petit dĂ©tail d’avoir de l’huile en rĂ©serve pour les lampes au cas oĂč tarderait le fiancĂ©. Le petit dĂ©tail de demander Ă  ses disciples de vĂ©rifier combien de pains ils avaient. Le petit dĂ©tail d’avoir allumĂ© un feu de braise avec du poisson posĂ© dessus tandis qu’il attendait les disciples Ă  l’aube. La communautĂ© qui prĂ©serve les petits dĂ©tails de l’amour, ou les membres se protĂšgent les uns les autres et crĂ©ent un lieu ouvert et d’Ă©vangĂ©lisation, est le lieu de la prĂ©sence du RessuscitĂ© qui la sanctifie selon le projet du PĂšre ».

Appel à la sainteté par le Pape François

Nous ne pouvons pas avancer « en gros » dans la suite du Christ. Car, aussi vrai qu’il n’y a rien en nous que son amour ne veuille toucher et visiter, il n’y a rien en nous que l’amour ne soit capable de donner
 jusque dans le dĂ©tail.

Qui aurait pu penser que dans les deux morceaux de bois et la poignĂ©e de farine que la veuve de Sarepta rassemblait pour les offrir, Ă©tait dĂ©jĂ  contenue et annoncĂ©e la victoire de la Croix du Seigneur dont parle saint Paul : deux morceaux de bois brut sur lesquels le pain de vie s’offrait tout entier pour la vie du monde…

Qui aurait pu voir dans les piĂ©cettes discrĂštes de la veuve de l’Évangile, la prĂ©figuration, au coeur mĂȘme du Temple de JĂ©rusalem, du sacrifice victorieux de la mort du Christ lui-mĂȘme donnant tout, « tout ce qu’il avait pour vivre »…

Édito du PĂšre Pascal NĂšgre, curĂ©

Infos paroisse de Saint Ambroise

Aller au contenu principal