FIP

Feuille paroissiale n° 03 du 22 janvier 2023

Feuille paroissiale Р3̬me dimanche du Temps Ordinaire

Appartenir au Christ

« Chacun de vous prend parti en disant : ‘Moi, j’appartiens à Paul’, ou bien : ‘Moi, j’appartiens à Apollos’, ou bien : ‘Moi, j’appartiens à Pierre’, ou bien : ‘Moi, j’appartiens au Christ’. Le Christ est-il donc divisé ? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous ? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ? ».

(1Co 1,12-13)

En lisant ces versets, nous avons peut-être tendance à nous dire que cette remontrance est réservée à la communauté de Corinthe à laquelle saint Paul s’adresse. Nous savons bien, comme chrétiens, que nous appartenons au Christ ! Qui de nos jours oserait se réclamer de Paul ou d’Apollos plutôt que du Christ ? De Paul ou d’Apollos, peut-être pas… Cependant, de telle communauté plutôt que de telle autre, de telle paroisse plutôt que de telle autre, de tel prédicateur plutôt que de tel autre, cela peut bien nous arriver. Et je crois que dans ce cas, notre situation n’est pas très différente de celle des chrétiens de Corinthe.

Évidemment, mon propos n’est pas de promouvoir une unité terne et sans relief de l’Église qui viendrait étouffer une diversité légitime. Au contraire, la puissance de cette unité réside dans la capacité de l’Église à assumer cette diversité. A l’inverse, je ne veux pas non plus mettre de toutes les opinions sur un pied d’égalité.

Si notre recherche de la vérité est honnête, force est de constater qu’à certains moments nous sommes du Christ et à d’autres pas du tout. La prédication de saint Paul nous invite plutôt à faire primer notre attachement au Christ sur toute chose, même dans notre vie spirituelle qui peut facilement se laisser entraîner à une recherche du confort plutôt qu’à une véritable suite du Christ.

Une suite du Christ qui demande renoncement, patience et surtout humilité pour rendre notre cœur toujours plus semblable au sien. Au fond, il s’agit de prendre au sérieux l’appel que lui-même nous lance dans l’évangile : « Convertissez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche ». Un beau point de départ pour vivre avec plus de ferveur cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Confions à Dieu cette désunion qui scandalise le monde. Convertissons nos cœurs pour entrer dans un dialogue vrai et fraternel avec tous les baptisés. Entrons résolument dans les sentiments du Christ qui désire ardemment notre unité.

Père Maxime PETIT

Informations complémentaires de la feuille paroissiale de Saint Ambroise

Vous pouvez recevoir la Feuille d’information Paroissiale directement par email, il vous suffit de faire la demande à Sabine à paroisse@saint-ambroise.com

Aller au contenu principal