7 décembre 2021

Feuille paroissiale n° 46 du 14 novembre 2021

Feuille paroissiale du 33ème dimanche du Temps Ordinaire

De toi dépend mon sort

Nous voici le dernier dimanche avant celui du Christ Roi qui conclura notre année liturgique. À nouveau, notre attention est attirée vers les réalités finales. Elles nous effraient. Nous redoutons de traverser les épreuves ultimes, nous ignorons le jour et l’heure. Surtout, nous nous rappelons avec le psalmiste que

« de toi dépend mon sort ».

Psaume 15 (16), 5.8, 9-10, 11

Chacune de nos vies est comme un résumé de l’histoire du monde. En vieillissant, nous découvrons dans notre corps les signes que le Fils de l’homme est proche. C’est pourquoi aucune génération ne passe avant que tout cela n’arrive. La perspective du jugement particulier nous tient en éveil. La peur peut se transformer en vigilance confiante :

« Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ; il est à ma droite : je suis inébranlable ».

Psaume 15 (16), 5.8, 9-10, 11

Alors si tout passe, si nous ne sommes pas maîtres de notre sort, que nous reste-t-il ? Précisément, tout ne passe pas. Le ciel et la terre passeront, c’est pourquoi le mondain est finalement déçu. Mais, dit le Seigneur,

« mes paroles ne passeront pas ».

Matthieu 24 35

Il est le roc sur lequel nous pouvons nous appuyer avec assurance, le refuge en qui rien ne se perd. Son unique sacrifice, celui qui sauve, rendu présent et actuel à chaque messe, ne passe pas. Qu’il nous apprenne le chemin de la vie et nous conduise à notre perfection.

Édito de l’AbbĂ© Armel d’Harcourt, vicaire

Aller au contenu principal